A LA UNEACTUALITESBuzzJusticeMusiquePEOPLEPolitique

Ce que Pierre Goudiaby Atepa a perdu dans l’affaire l’opposant à Aby Ndour

L’artiste musicienne Aby Ndour avait accusé l’architecte Pierre Goudiaby Atepa de lui avoir fait des avances pour l’implantation d’une buvette sur la Corniche Ouest par les soins de la chanteuse. Poursuivie pour « diffamation » par l’architecte, Aby encourt normalement six mois de prison avec sursis. Le substitut au procureur qui a requis cette peine contre Aby Ndour, déclare qu’elle est incapable d’apporter les preuves d’un harcèlement sexuel qu’elle aurait subi. Le maitre des poursuites a également décelé des contradictions dans les déclarations de celle-ci. Des «allégations» qu’il trouve non fondées.

Le verdict est en la faveur de l’architecte qui n’a pas manqué de signaler que dans cette accusation de l’artiste, c’est sa réputation internationale qui est ternie. “Je ne peux pas mesurer le tort qu’elle m’a porté. Cette accusation m’a causé d’énormes pertes. Plusieurs de mes projets sont tombés à l’eau à cause de cette affaire. Bon nombre de mes partenaires dans les affaires ont fui”, a déclaré l’architecte.

Si  Pierre Goudiaby Atepa a traîné la dame en justice c’est pour laver son honneur qui était en jeu. “C’est un habit de mensonges cousu sur du fil noir. C’est moi qui ai porté plainte. Je ne me bats pas pour un terrain à moi. Je me bats pour le public. Je m’occupe de la corniche et de l’environnement. Je suis découragé du pays. On ne respecte plus le droit public et on me dit que je n’ai pas droit à agir”, dit-il.

Les faits, d’après la mise en cause, remontent à quatre ans. Ce qui fait que, Pierre Goudiaby Atepa, devant la barre, a sorti les appels téléphoniques entre lui et Aby Ndour. Donc sur 8 000 communications répertoriées, il n’a émis que 15 appels le même jour. Sur ces 15 appels, informe l’architecte, il l’a eue qu’une seule fois à 17 heures. 

L’architecte dément: “C’était pour l’inviter à une réunion. Elle a menti en disant que je l’ai appelée à minuit, à une heure et à deux heures du matin”.

Moustapha Badji
the authorMoustapha Badji

Publier un commentaire

Laisser un commentaire

Résoudre : *
12 + 3 =