A LA UNEOpinionsPolitique

Téliko, juge ou opposant : Madiambal se plante.

Du journalisme peut être, il glisse gravement  sur la pente déscendante des sentiments haineux.  Quand dans son texte intitulé  « Teliko, juge ou opposant »,  Madiambal Diagne se permet d’une telle transition: »Des magistrats s’interrogent également sur l’avenir citoyen de Souleymane Teliko » avant d’avouer que  Téliko a déjà pris le soin de s’occuper de sa nationalité guinéenne, que lui confèrent ses parents.

Il y a problème mon cher doyen par l’âge. Pour quel projet vous dites et vous avez quel projet au juste, vous? On s’attendait à ce que vous nous dites que tout ce qu’a dit le juge Souleymane Téliko n’est pas fondé. Certe il n’est pas exempt de reproche, mais votre plume semble servir pour défendre, si pas le régime, votre propre intérêt. La preuve qui vous a demandé de se prononcer sur  l’enquête ouverte contre Souleymane Teliko par l’Igaj pour confirmer que pas moins de cinq dossiers d’enquête de l’Igaj, ayant conclu à la traduction de magistrats sont devant le Conseil de discipline pour des faits très graves, dorment encore dans les tiroirs de la chancellerie.

Pourtant il y a tellement de dossiers et de rapports concernant les deniers publiques sur la table, beaucoup plus préoccupants que cette guéguerre Alterego. Non très cher évitez  le réveil brutale, l’actualité parle de la gestion catastrophique des inondations. Le peuple a plutôt besoin de savoir où sont les 767 milliards et non l’origine de Teliko ou sa destination.

naylerr2
the authornaylerr2

Publier un commentaire

Laisser un commentaire

Résoudre : *
30 ⁄ 3 =