A LA UNEACTUALITESINTERNATIONALInternationnalPEOPLEPolitique

États-Unis: Ce cubain sera à la tête de la Sécurité intérieure

Alejandro Mayorkas, President Obama's nominee to become deputy secretary of the Homeland Security Department, testifies on Capitol Hill in Washington, Thursday, July 25, 2013, before the Senate Homeland Security and Governmental Affairs Committee hearing on his nomination. Mayorkas strongly denied allegations that he had helped a politically connected company obtain a foreign investor visa, as his nomination got a White House vote of confidence. (AP Photo/J. Scott Applewhite)

« Je ne peux penser à quelqu’un de plus qualifié ». Voilà comment Jeh Johnson, ancien ministre de la Sécurité intérieure de Barack Obama, a qualifié le choix d’Alejandro Mayorkas. Il faut dire que le futur ministre était à l’époque de Barack Obama le sous-secrétaire de Jeh Johnson. Un homme qui connait donc très bien la maison et qui sera donc à même de remettre en ordre un ministère qui a été très politisé durant le mandat de Donald Trump. « Quand j’étais très jeune, les États-Unis ont servi de refuge à ma famille et moi-même », a expliqué Alejandro Mayorkas sur les réseaux sociaux.

Aujourd’hui ce fils d’immigrés, né à La Havane en 1959, souhaite que sa terre d’accueil retrouve cette tradition. C’est donc une réforme en profondeur qui s’annonce dans ce ministère tentaculaire.

Alejandro Mayorkas, ancien avocat et procureur fédéral est l’homme de la situation. C’est lui qui est en quelque sorte le père du DACA, un programme adopté en 2012 et interrompu par Donald Trump, destiné à régulariser la situation de jeunes sans papiers arrivés enfants aux États-Unis.

Moustapha Badji
the authorMoustapha Badji

Publier un commentaire

Laisser un commentaire

Résoudre : *
29 + 13 =