A LA UNEACTUALITESJuridiqueJustice

RDC/ Mort d’Olivier Mpunga: De plus haut-gradés de la police condamnés

Les bourreaux avaient eux-mêmes tournée pendant qu’ils maltraitaient Olivier Mpunga dans les locaux de la police.

Plus haut gradé parmi les 4 condamnés : le commissaire supérieur principal Samuel Mopepe, chef des opérations à la Direction générale des renseignements et services spéciaux (DGRSP) de la police. C’est lui qui a donné l’ordre à ses subalternes de torturer Olivier Mpunga, d’après le ministère public.

Il écope donc d’une peine de prison à vie. Même condamnation pour les deux officiers de police judiciaire qui ont maltraité le jeune homme. Le quatrième officier, le commissaire Morgan Shongo, écope lui de 10 ans de prison.

Tous doivent, en plus, verser, chacun, 80.000 dollars de dommages à la famille de la victime.  L’avocat des proches d’Olivier Mpunga, Maître Peter Kazadi, regrette cependant que l’État congolais n’ait pas été reconnu responsable par la justice et, à ce titre, sommé de verser des dommages et intérêts. Autre regret exprimé par l’avocat : que le propriétaire de la voiture volée et qui a amené Olivier Mpunga devant ses bourreaux n’ait pas été, lui aussi, condamné malgré les réquisitions du parquet.

 

Badji Moustapha
the authorBadji Moustapha

Publier un commentaire

Laisser un commentaire

Résoudre : *
50 ⁄ 25 =